Steve Rachmad, alias Sterac, revient au Mote-Evolver de Luke Slater

Steve Rachmad, alias Sterac, revient sur l’empreinte Mote-Evolver de Luke Slater en mai pour sortir l’EP «Numbers».

Depuis ses débuts dans la scène, Steve Rachmad d’Amsterdam a créé une légion de surnoms pour couvrir la variété et l’ampleur de ses compositions. L’un d’eux étant Sterac qui se concentre sur la fin la plus profonde et la plus obscure du genre techno. La discographie de Sterac se compose de coupes de signature, réparties sur des labels qui définissent le genre tels que M-Plant, Tresor, Klockworks, Afterlife, Mote-Evolver, Indigo Aera et Delsin.

Son EP «  Numbers  » voit Steve abandonner la première sortie de 2021 sous son alias Sterac alors qu’il revient sur le label Mote-Evolver de Luke Slater avec quatre pistes techno tunnel.

Le coup d’envoi de la sortie est «  Ghost 37  », qui utilise des grooves vacillants, des synthés inquiétants et des mécanismes complexes avant que «  Lost Track 22  » ne fusionne des 303 grésillantes, des tambours dynamiques et des modulations gigantesques et aliens.

Sur le flip, «  Rey Fur 2.1  » maintient l’énergie qui coule avec un clapet à fort impact avec des effets fx animés et des sons expansifs jusqu’à ce que «  Tr-15  » arrondisse magistralement l’EP avec des battements de synthé tordus, des aigus cliquetants et des rainures de basses hypnotiques se déroulant de manière complexe en dessous. .

L’EP de Sterac ‘Numbers’ sort sur Mote-Evolver le 28 mai 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut