Interview : Marcelo Demarco – Only Techno

Producteur et DJ sud-américain de renom, et patron du label SURO Records Marcelo Demarco est le prochain en ligne dans notre série d’interviews!

L’impact de Marcelo sur le monde de la musique électronique au cours des trois dernières décennies a été tout simplement louable. Né et élevé en Uruguay, la passion de Marcelo pour les disques de danse d’inspiration culturelle l’a amené à créer des morceaux House et Techno inégalés depuis le milieu des années 90, ce qui lui a valu une réputation incontestée qui continue de croître dans le monde. Les œuvres de Marcelo l’ont vu figurer sur des étiquettes comme IAMT et DECHAPTER, ainsi que son empreinte SURO Records.

Marcelo Demarco a récemment sorti un nouveau single ‘Échec et mat’ tchapeau est en tête des charts Beatport, il a donc eu un peu de temps pour nous parler du morceau et plus encore.

Bonjour! Merci pour votre temps.

Bonjour, merci beaucoup pour l’opportunité de parler de ma passion.

Comment démarre votre processus créatif ?

Il est difficile de définir comment se déroule exactement le processus, mais je peux dire que pour moi, il n’y a pas de recette et parfois j’ai l’impression que tout me vient très facilement et parfois non, ce qui peut être frustrant lorsque vous êtes confronté à des délais. . Mais je ne peux pas me précipiter pour terminer une piste car elle doit grandir à son propre rythme pour être bonne.

Quelle est votre routine hebdomadaire en studio ?

Je n’ai pas de routine et parfois je passe des journées entières enfermé dans le studio et parfois des semaines sans même y entrer.

Vous avez récemment sorti un tout nouveau single nommé Checkmate. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette version ?

je produis « Échec et mat » dans mon studio à Punta del Este après mon retour d’Europe en février. Il a été conçu spécifiquement pour IAMT rouge et faisait partie de ces travaux qui viennent naturellement et en quelques jours que j’ai passés en quarantaine,

Je n’avais pas grand-chose à faire et je consacre toute mon énergie à ce projet.

sese

Checkmate’ est le morceau en tête du classement Beatport, alors comment êtes-vous satisfait des retours jusqu’à présent ?

Bien sûr, je suis plus que satisfait des résultats, j’ai reçu un excellent retour de la part de nombreux artistes et médias, bien plus que ce à quoi je m’attendais pour être honnête.

PRENDRE VOTRE COPIE ICI

Que pensez-vous de la tendance actuelle du livestreaming chez les DJ ?

Malheureusement pour nous DJs nous n’avons pas d’autres options, je sais que c’est loin d’être devant la foule mais c’est une façon de continuer à faire ce que nous aimons. Je souhaite que les événements en direct commencent bientôt, je suis très optimiste à ce sujet.

Qu’est-ce qui est sous terre pour vous ?

Je ne suis pas très bon avec les définitions mais je considérerais comme underground tout ce qui n’est pas motivé par le commerce. Opposé au mainstream et aux formules connues pour gagner de l’argent. Les artistes underground sont libres d’exprimer leur art.

Selon vous, quels artistes ou labels ont affecté votre musique et votre style au fil des ans ?

Je trouve l’inspiration dans tellement d’endroits différents. J’écoute de la musique toute la journée depuis mon réveil, toutes sortes de genres et je peux choisir des trucs dans des groupes de rock ou de la new wave des années 80.

Croyez-vous que les labels et les propriétaires de labels ont une responsabilité envers la scène et les gens ?

Pas vraiment, je n’attends rien d’un label ou des patrons, c’est juste un autre boulot, très dur je dois dire. Il est très difficile et coûteux de gérer une maison de disques. Certains font du bon travail, d’autres sont tout simplement très mauvais, mais c’est tout. Quand vous voyez un label ou un artiste qui était underground puis qui est devenu commercial, je peux ressentir un peu de déception, mais en fin de compte, nous essayons tous de faire ce que nous pouvons dans cette industrie très difficile.

Comment décririez-vous la situation actuelle sur la scène électronique mondiale ?

Maintenant, c’est évidemment un désastre complet parce que nous avons été empêchés de danser, l’histoire est bien connue de tout le monde mais je suis très confiant que lorsque cette limitation sera levée, ce sera un grand boom pour notre scène. Attendez et voyez.

Quels sont vos projets pour votre label Disques SURO?

Nous avons beaucoup travaillé pour donner un coup de fouet au label. Nous avons signé quelques très bons artistes pour cette année et je suis très heureux d’avoir une excellente équipe maintenant et de grandes choses se préparent.

Pouvez-vous nommer les 5 meilleurs morceaux de votre label que vous aimeriez que nos lecteurs entendent ?

Les 5 doivent entendre parler SURO serait:
1- Hellotrip – Hallucination (Original Mix)

2- Neena Forster – Dualisme (Mélange original)

3- Brisboys – Shoot Thru (Marcelo Demarco Remix)

4- Optimuss – Royaumes de l’esprit (Mélange d’origine)

5- DØC – Up Town Gurl (Mélange original)

Envisagez-vous bientôt de nouvelles musiques et de nouveaux projets ?

J’ai beaucoup de projets et beaucoup de demandes de différents labels, mon prochain signé est un morceau intitulé « The Basement » signé avec Numen à la fin de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut