150 000 personnes ont rejoint les manifestations contre la restriction de la vie nocturne

Le samedi 11 septembre, des habitants des Pays-Bas sont descendus dans la rue pour exiger la réouverture de la vie nocturne – et selon les organisateurs, il s’agissait de la plus grande manifestation du pays à ce jour.

150 000 personnes auraient défilé dans dix villes, dont 80 000 rien qu’à Amsterdam, se rendant également dans les plus grandes provinces de La Haye, Eindhoven, Groningen et Utrecht à la suite d’une manifestation précédente en août. « Déconnectez-nous ! » a attiré l’attention internationale, dans le but d’attirer l’attention sur le sort de l’industrie de la vie nocturne.

La manifestation a demandé au gouvernement néerlandais de modifier les restrictions COVID dans le pays après avoir noté la réouverture réussie de clubs ailleurs en Europe.

Le 26 juin, l’industrie de la vie nocturne a ouvert les portes aux amateurs de clubs aux Pays-Bas après un an et demi, avant de fermer par la suite quelques semaines après des informations faisant état d’épidémies de COVID liées aux boîtes de nuit et aux lieux.

Lire l’histoire complète ici.

Les taux de coronavirus aux Pays-Bas ont atteint un plateau début août et n’ont pas augmenté depuis plus de quatre semaines. Actuellement, près de 70 % de la population a reçu son premier vaccin, tandis que 63 % sont désormais complètement vaccinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *